02 53 48 08 77

Numéro et services gratuits

Avochoix : comment choisir son avocat du divorce à Pairs

Comment demander le divorce ?

Demander le divorce pour les parisiens, c’est engager une procédure avec un avocat du divorce à Paris. L’époux demandeur peut alors demander le divorce avec ou sans consentement de l’autre, selon les cas. Dans ce billet, nous allons voir pas à pas les manières de demander un divorce.

Commencez par choisir un avocat du divorce à Paris

Si vous souhaitez rompre les liens de votre mariage et que vous ne savez pas comment demander le divorce de manière concrète, sachez qu’il vous faut contacter un avocat du divorce avant toute chose. Mais comment choisir son avocat du divorce à Paris. En effet, l’assistance de cet auxiliaire de justice est indispensable pour pouvoir engager toute procédure de divorce. D’ailleurs, votre avocat du divorce à Paris vous sera d’une aide capitale sur le plan pratique : en plus de vous représenter devant le tribunal aux affaires familiales, il vous conseille et vous guide pas à pas tout le long de la procédure de divorce. C’est donc l’avocat du divorce qui pourra vous expliquer en détails l’importance de chaque document, de chaque démarche et des choix que vous faites. Si vous avez des questions concernant le divorce, il y répondra volontiers afin que le divorce se passe dans les meilleurs des cas. Après, il est important de comprendre que le divorce peut prendre différentes formes selon les cas. Il se peut que vous souhaitiez tous deux divorcer, comme il est possible que seul l’un d’entre vous veuille demander le divorce.

Comment demander le divorce : procédure pour faute

Comment faire pour divorcer à Paris ? C’est bien connu, la vie de couple n’est jamais dénuée de problèmes. Malheureusement, il y a des cas où la séparation devient inévitable car elle devient oppressante pour l’un des conjoints. Par exemple, une femme qui se fait battre régulièrement par son mari peut légitimement demander le divorce. Dans ce cas-là, le consentement de son époux n’est pas nécessaire. Toutefois, il est indispensable qu’elle puisse apporter des preuves concrètes à ces allégations pour que sa demande soit recevable. Mais le divorce pour faute peut également être demandé dans d’autres cas comme l’adultère, les humiliations en tous genres, etc. Si vous souhaitez mettre fin à un mariage dans ce genre-là, contactez un avocat du divorce et demandez-lui comment demander le divorce pour faute.

Séparés depuis longtemps ? Comment demander le divorce

Bon nombre de personnes ne savent pas comment demander le divorce alors qu’elles sont séparées de leur conjoints / conjointes depuis longtemps. Sachez que si vous ne vivez plus sous le même toit depuis plus de deux ans, vous pouvez demander le divorce si vous le souhaitez. Que votre conjoint / conjointe soit consentant à divorcer ou non, vous pouvez tout de même engager une procédure : le divorce par altération définitive du lien conjugal.

Comment demander le divorce si vous êtes tous deux consentants

Si vous êtes tous deux désireux de rompre les liens du mariage, c’est encore plus simple. Votre avocat vous expliquera alors comment demander le divorce de manière conjointe à travers le divorce par consentement mutuel. Par contre, il est indispensable que vous puissiez également tomber d’accord sur les conséquences du divorce, que ce soit sur le plan patrimonial que familial. Qui va obtenir la garde des enfants ? Qui va garder la maison ? Comment faire pour la voiture ? Voilà des questions parmi tant d’autres sur lesquelles vous devrez tomber d’accord avant d’engager une procédure de divorce à l’amiable. Vous inscrirez ces décisions dans un document appelé convention de divorce. C’est cette convention de divorce que votre avocat déposera au tribunal avec une requête en divorce pour officialiser votre demande de divorce.

IMPORTANT : Si vous êtes d’accord pour divorcer mais que vous ne parvenez pas à trouver d’accord pour l’organisation post-divorce, on parle d’une procédure de divorce accepté. Dans ce cas, les deux parties devront exposer leur position devant le tribunal et débattre sur les conséquences du divorce. Cette situation peut rallonger la durée de la procédure de manière considérable, mais elle est parfois utile afin qu’aucune des parties ne se sente lésée.

Quel est le coût d’un divorce à Paris ?

Dans le cadre d’un divorce, il faudra prévoir trois principales dépenses :

  • Les honoraires d’un avocat à Paris
  • Les frais de notaire
  • Les dépens : frais d’expertise, frais d’huissier, frais de greffe, etc.

Généralement, les dépenses sont partagés entre les deux parties. Quant aux honoraires d’un avocat du divorce à Paris, différents cas peuvent se produire. Les époux peuvent se mettre d’accord pour partager cette charge financière. En absence de cet accord, c’est le mari qui devra prendre en charge ces honoraires d’avocat.

Il faut savoir également que lors d’un divorce par consentement mutuel, les époux peuvent choisir de se faire représenter par un seul avocat du divorce ou d’avoir chacun un avocat. Cela va sans dire, il est plus intéressant de n’engager qu’un seul avocat dans ce type de procédure, notamment sur le plan financier. Mais c’est à vous de choisir.

Par ailleurs, chaque avocat est libre de fixer ses honoraires. La facture dépendra alors de la longueur de la procédure, du fait que le dossier soit compliqué ou non, des diligences effectuées et d’autres éventuels paramètres. Si vous souhaitez comparer les avocats par rapport à leurs honoraires, vous pouvez leur demander des devis.

Pour minimiser les coûts d’un divorce ou plutôt pour les optimiser, nous vous conseillons de vous tenir à jour dans les documents administratifs qui vous sont demandés pour un divorce. Bien préparer ses rendez-vous avec un avocat du divorce, c’est gagner du temps.

 

Comment divorcer rapidement à Paris

Dans la ville où tout va vite, on peut avoir des envies de divorce et que ça en finisse vite. Très vite ! Première chose à savoir, « quand on veut divorcer rapidement », c’est une requête qui n’est pas forcément exhaustive. Il y a les longueurs administratives, la disponibilité de ou des avocat(s) et la votre. La meilleur solution est d’abord de trouver tous les points d’accords avec votre futur ex-conjoint.

Comment se passe un divorce : les différentes étapes

La demande de divorce se fait en plusieurs étapes, quel que soit le type de procédure choisi,

  • La requête en divorce : C’est le début de toute procédure. L’avocat du demandeur de divorce rédige un document désignant les époux, leurs coordonnées et professions respectives, la nature de leur relation (concubinage, PACS ou mariage civil, etc.), l’adresse du domicile conjugal, etc. Le document désigne également le nom du / des avocat (s) représentant les époux. Dans ce document, l’époux demandeur du divorce établit également ses désidératas quant aux mesures provisoires : jouissance du domicile conjugal, autorité parentale, pensions alimentaires ainsi que différentes organisations comme l’utilisation des véhicules, jouissance d’éventuelles résidences secondaires, etc.
  • L’audience de conciliation : Il s’agit d’une audience auprès du juge aux affaires familiales. Ce dernier rencontre les époux afin de s’assurer que les conditions d’un divorce sont remplies. Le juge va d’abord recevoir le demandeur du divorce afin d’écouter les motivations de sa demande. Ensuite, il s’entretiendra avec les deux parties ainsi que les avocats des deux parties. Si en effet il n’y a aucune conciliation possible au terme de ces entretiens, le juge signe l’ordonnance de non-conciliation. En termes simples, il s’agit d’un document qui va définir les mesures provisoires à appliquer en attendant que le divorce ne soit prononcé. Si l’un des époux n’est pas satisfait des mesures évoquées par cette ordonnance de non-conciliation, il peut faire une demande de reformation. Toutefois, il ne dispose que d’un délai de 15 jours à partir de la date de délivrance de l’ordonnance de non-conciliation.
  • L’assignation en divorce : Une fois que l’ordonnance de non-conciliation est délivrée, l’époux demandeur du divorce dispose d’un délai de 03 mois pour assigner l’autre partie en divorce. Concrètement, l’assignation en divorce n’est autre que la saisie d’un tribunal compétent pour continuer la procédure de divorce. C’est le rôle de votre avocat du divorce de rédiger cette assignation en divorce, car il s’agit d’un document qui doit suivre un canevas précis. Cette assignation en divorce est remise à l’autre partie par voie d’huissier. Si conjoint ne réagit pas dans un délai de 15 jours à compter de la réception de cette assignation, la procédure pourra se poursuivre et le juge aux affaires familiales pourra rendre son jugement. Dans ce cas-là, le conjoint absent n’aura pas la possibilité de manifester son opposition à quelconque décision prise en son absence. 
  • L’audience en plaidoirie : Devant le tribunal, les deux parties argumenteront leurs demandes respectives par rapport aux conséquences du divorce. Cette partie n’a pas lieu d’être dans le cas d’un divorce par consentement mutuel, puisque les conséquences du divorce sont décidées d’un commun accord entre les époux.
  • Le jugement : Au terme de toutes ces procédures, le juge va déterminer si la demande de divorce est fondée ou non. Si c’est le cas, il va prononcer le divorce. Concernant les conséquences du divorce, il va établir les mesures suite aux demandes de chaque partie lors de l’audience en plaidoirie.
  • Appel : Dans certains cas, l’une des parties n’est pas satisfaite du jugement rendu par le juge aux affaires familiales. Si c’est votre cas, sachez que vous disposez d’un délai de 1 mois pour faire appel.

Comment demander le divorce avec le meilleur avocat à Paris

On nous le demande souvent ! Nous sommes régulièrement sollicité par cette requête : « je veux le meilleur avocat du divorce à Paris ! ». Bien évidemment, on ne peut pas répondre concrètement à cette question, car il n’y a pas de classement du meilleur avocat de France ou de Paris ! Pour nous, le meilleur avocat est celui avec qui vous vous sentirez bien. Au cours d’un divorce, vous devrez évoquer votre intimité avec votre avocat, vous devrez vous livrer à lui. Autant que vous soyez à l’aise avec lui.

Comment demander le divorce : vous savez presque tout !

Voilà, vous savez désormais comment demander le divorce si jamais vous estimez que la séparation est inévitable. Encore une fois, n’hésitez pas à poser des questions à votre avocat que vous pouvez trouver sur notre site : Divorce Avocat Paris si des zones d’ombres persistent. D’ailleurs, faites en sorte de choisir un avocat qui sache vous mettre à l’aise et en confiance : ça facilitera grandement votre collaboration.

avochoix-confidentialite

Confidentialité des affaires.

Contactez un conseiller qui vous oriente vers un avocat

Contactez un conseiller gratuitement

Avochoix-horaires-ouverture

Un conseiller disponible de 9h00 à 19h00

Contactez-nous